SHIRAZ LANE | Forgotten Shades of Life (2022)

4 ans après l’excellent deuxième album « Carnival days », revoici donc nos finlandais avec ce « Forgotten shades of life ».

Pour info, le groupe ayant quitté Frontiers Records , l’album a été distribué par le label Ranka Kustannus et il est beaucoup plus difficile de se le procurer à moindre frais.

Alors comment allait se passer ce passage tant attendu du 3ème album toujours délicat pour un jeune groupe ?

La réponse se fait rapidement avec un premier titre reprenant les bases du premier opus, « Back to life » est un titre pêchu et mélodique dans un style de heavy glam, la ligne de chant est particulièrement bien trouvée.

Avec « Maniac dance », on se rapproche d’un titre comme « Mental Slavery » toujours du premier opus avec ses riffs bien heavy qui sentent bon le Guns and Roses;

« Scream » perpétue les titres mi-tempo réussis avec la petite touche glam, au refrain qui monte crescendo et qui fait mouche, très sympa.

Arrive le titre éponyme « Forgotten Shades Of Life », un titre heavy aux essences psyché (une petite touche de Led Zep ?) avec un solo de saxo plutôt bien amené, agréable et surprenant, à découvrir…

On continue avec « Beat Of Your Heart », une jolie ballade avec un petit air celtique, pas originale certes (et non pas celtes), mais il y a un superbe travail du chant et des guitares, très agréable à l’écoute.

Ca continue avec « Animal », un morceau bien costaud qui nous rappelle que le groupe n’a rien perdu de son mordant, les riffs puissants et les roulements des fûts sur le pré-refrain sont encore une idée ingénieuse ainsi que les solos de guitares jumelles, ça sent un peu la poudre du premier Skid Row.

« Disconnect From The Matrix  » continue sur la même lignée, des riffs costauds, le groupe a vraiment choisi de se rapprocher de son premier album mais en proposant des compositions encore plus travaillées, le refrain mélodique est encore une fois assez original.

« Haunted House » change de style et nous ramène vers un Hard Glam typé 80’s des meilleurs effets avec un superbe solo.

« Who’s Watching » est un court instrumental de saxophones qui nous emmène comme dans une rue sombre où la pluie nous oblige à pénétrer dans un bar où on se retrouve avec un groupe qui entame une ballade « Letter to yourself » et quelle ballade ! Superbe tout simplement !

Sur « Carnival days » le groupe nous avait surpris et enchanté avec « Reincarnation » d’une durée de près de huit minutes, sur cet album, le groupe réitére de la même manière avec « Imagination », un superbe titre avec de nombreux changements de rythmes, solos de guitares aux airs hispaniques, interventions de violons, le groupe regorge de talents et d’ingéniosité.

Et fort heureusement le groupe n’a pas choisi que de nous proposer que des titres punchy mais comme sur leur précédent album a réussi à varier les styles et à écrire des compositions solides et mélodiques, le résultat est vraiment excellent.

Ce 3ème album Forgotten Shades of Life est donc une réussite totale, le groupe réussi de nouveau à imposer son style et continue à progresser.

Les musiciens sont vraiments au top et la voix exceptionnelle de Hannes font de Shiraz Lane un des meilleurs groupes de la scène hard rock actuelle.

9/10

SHIRAZ LANE :

Hannes Kett / Chant
Jani Laine / Guitares
Miki Kalske / Guitares
Ana Willman / Batterie
Joel Alex / Basse

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s