REBEL ANGELS / REBEL ANGELS (2022)

Et voici un nouveau groupe français, j’ai nommé Rebel Angels !

Il est composé de Rémi Cuesta au chant, de Jérémie Vagnard au guitares, de Olivier Janier-Dubry à la basse et de Benjamin Vagnard à la batterie, ces 4 musiciens sont de la Old school et sont d’Ile de France.

Benjamin est le batteur et fondateur du groupe, il est un inconditionnel de classic rock et du hard rock des années 80’s et il a transmis le virus à son fils Jérémie qui a fait ses classes à l’American Scholl Of Modern Music. Olivier le bassiste est un fan de hard rock classique et de Motörhead et Remi est un fan absolu d’AC/DC.

Depuis 2020, le groupe écume les bars parisiens et ils se sont mis à composer et débarquent aujourd’hui avec un EP 3 titres.

Sur les 3 titres,on retrouve 2 compositions et une cover et pas des moindres puisqu’il s’agit de « Hair of the dog » le morceau le plus connu de Nazareth repris par beaucoup de pointures du monde du Hard Rock.

On peut se demander si justement, il était pertinent de reprendre un morceau d’une telle ampleur car c’est toujours un peu casse gueule de vouloir se frotter à des classiques.

Et bien mon verdict est plutôt positif car Rebel Angels a bien travaillé son sujet, tout d’abord, le rythme est un peu plus lent que l’original, ensuite le chanteur ne cherche pas a singer Dan McCafferty et puis, il y a quelques ajustements bien trouvés qui donne au morceau une nouvelle texture sans toutefois s’éloigner de l’original. J’ai trouvé que cette reprise était joué dans un esprit de Kiss des années 80’s, je m’imaginais bien Gene Simmons reprendre ce morceau de cette manière (mais ne m’en voulez pass, j’ai pris des trucs quand j’étais jeune), bref bravo pour le boulot !

Maintenant, on attaque sur le premier titre « Rip it off », avec un riff qui nous vient d’Australie sur un rythme mid-tempo, Rebel Angels fait son petit effet et nous accroche rapidement surtout que le « Break » est particulièrement réussi avec également un excellent solo de guitare et au final, le morceau se rapproche pas mal de la bande à Jesper Binzer (D.A.D), surtout que le chant de Rémi est juste rugueux comme il le faut.

le second titre toujours porté par des riffs inspirés de la bande à Angus « Rock’n’roll outlaw » est un titre assez sympa tout d’abord la ligne de chant sur le refrain est particulièrement bien trouvée et les parties de guitare sont encore une fois irréprochables. Mais je dois vous dire que je n’accroche pas au couplet, sans doute l’accent anglais qui fait un peu défaut et peut-être aurait-il fallu que le chant se détache un peu de la rythmique. Ensuite le « break » est assez long et ne crée pas de surprise, et surtout, il enlève la dynamique du refrain, peut-être qu’une accélération aurait fait gagner le morceau en intensité ?

Il faut noter que la production est excellente et il faut féliciter le groupe pour nous avoir sorti le Ep en cd car on prend une bonne claque en l’écoutant avec sa bonne vieille chaîne hi-fi.

Pour conclure, Rebel Angels nous offre une belle carte de visite, on sent bien qu’il y a beaucoup de potentiel chez ce groupe que ce soit dans les morceaux accrocheurs ou les mélodies, on a vraiment hâte de découvrir un vrai premier album !

A très vite Rebel Angels !!

7,5/10

Le site du groupe : https://www.rebelangelsgang.com/

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s