BULLETRAIN – What You Fear The Most (2016)

Deuxième album de ce groupe suédois signé sur le label Aor Heaven.
Bulletrain propose un hard rock mélodique fort sympathique et c’est avec un titre bien compact « memory lane » que s’ouvre l’album, un morceau mi-tempo qui nous fait penser à Gotthard dans sa période d’albums « Domino » ou « Firebirth ».

Avec « Love lies » le nouveau chanteur Sebastian Sundberg nous donne un aperçu de son organe vocal qui permet de constater sa possibilité de chanter sur des morceaux puissants. Ce titre est pêchu et mélodique et les guitares s’en donnent à coeur joie.

« Can’t get away » fait monter l’album d’un cran avec un refrain plutôt réussie et toujours ces riffs accrocheurs. On pense à pas mal de groupes suédois dans le style entre autres même si Bulletrain sonne plus hard rock.

Et justement « Fight with me » nous donne raison car c’est un vrai morceau de hard rock bien speed que le groupe nous envoie en pleine bouche, les influences de Skid Row, ce n’est pas un titre d’une grande originalité mais cela reste efficace.

« We salute you » calme le jeu, un titre hard fm avec un refrain mélodique appuyé par les choeurs, on pense à des groupes comme Crazy lixx ou H.E.A.T.

« Feed the fire » est un des meilleurs titres de l’album, un morceau catchy avec un couplet génial et un refrain qui cartonne, c’est Glam à fond !
On peut penser notamment aux premiers albums de Hardcore superstar !

« Wet, tired and lonely » Bulletrain revient sur le terrain Hard FM, ça sent bon les eighties et c’est toujours aussi efficace !

« Old lighthouse » intro à la guitare plutôt cool, le morceau commence comme une ballade puis le morceau monte crescendo, On a droit encore à un très bon morceau de hard rock. Sebastian Sundberg est vraiment un excellent vocaliste pouvant moduler sa voix lorsqu’il monte notamment dans les aïgus, au final, on pense à Gotthard et Shiraz Lane. Les solos sont toujours très bon ainsi que la rythmique basse/batterie qui assure sur l’ensemble de l’album comme sur le très bon « Fear » titre Heavy/mélodique à souhait !

C’est avec »Far Away » qui débute comme une semi-ballade que l’album se termine, mais le morceau se transforme et devient plus agressif au fil des minutes. Un titre encore une fois avec un refrain séduisant, on pense à Eclipse.

Bulletrain nous offre donc un excellent second album, tous les morceaux tiennent la route et la production est également de grande qualité.
Un très bon album de hard rock mélodique !

7/10

Bulletrain est :
Sebastian Sundberg : chant
Robin Bengtsson : Guitares
Mattias Persson : Guitares
Niklas Månsson Basse
Jonas Tillheden Batterie

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s