PRETTY BOY FLOYD / PUBLIC ENEMIES (2017)

Les « Glammeurs » de Pretty Boy Floyd avec ses deux fondateurs Steve « Sex » Summers (chant) et Kristy « Krash » Majors (guitares) accompagnés de JK Famous (basse) et de Jimmy Mess (batterie) reviennent sur le devant de la scène pour notre plus grand plaisir avec ce nouvel album « Public Enemies » grâce au label Frontiers.

Groupe à la discographie chaotique car après le superbe (mais controversé) « Leather Boyz With Electric Toyz » sorti en 1989 et qui aujourd’hui est devenu un album culte indispensable aux fans de glam/Sleaze métal, le groupe sort seulement Dix ans plus tard, « Porn stars » une excellente compilation avec quelques morceaux inédits.
On retrouve ensuite Steve Summers sur les albums de Shameless et Kristy Krash Majors avec un album solo The Devil In Me en 2002.

Le vrai retour de Pretty Boy Floyd se fait en 2003 avec « Size Really Does Matter » un album plutôt moyen tout comme « Kiss of death » sorti en 2010 qui est un « Tribute » de Kiss » plutôt bancal avec des reprises pas toujours convaincantes.

Alors ce « Public enemies » est t’il à la hauteur ?

L’album débute par une intro hommage à « Leather Boyz With Electric Toyz » puis enchaîne avec « Feel the heat » un morceau catchy comme on aime suivi de « High school queen » toujours dans cette mouvance bubble glam !
Si Steve Summers avec sa voix assez nasillarde ne peut plaire à tout le monde, pour ma part, je trouve qu’il correspond parfaitement pour ce style musicale !
Ecoutez-moi donc ce « Girl all over the world » qui devient un excellent hymne à crier sur les plages de la Seine, un morceau qui aurait eu sa place sur leur premier album tout comme « American dream » qui est tout aussi bon (avec un refrain qui vous fera penser à un groupe commençant par la lettre K).

« We can’t bring back yesterday » est une ballade sympathique entre Poison et Mötley, et « We got the power » est un titre glam aussi simple que bon (avec un riff en intro sentant bon le VH), on va pouvoir danser dans la voiture avec une bonne kronenbourg et rouler à fond à 80 km pendant quelques minutes avant de se retrouver coincé sur une route bouchonnée pendant deux heures, merde c’est vrai, on est en France …

Le groupe enchaîne les chants glam et l’énergie est aussi forte que dans les années 80’s ou même comme si Mötley Crüe n’existait plus (bah il n’existe plus ?), les vieux glammeurs ont la patate, toutes les compositions sont gonflées à bloc !

« Run for your life » là c’est vraiment du Mötley période Too Fast for love tout craché, et c’est normal, c’est un morceau écrit par Nikki Sixx himself !

« Shock the rock », « Paint it on », toujours doté de bons riffs et d’excellents refrains, rien à dire, c’est du tout bon !!

« 7 minutes in heaven » Surpris mais très heureux de retrouver ce morceau ( (avec des paroles légèrement modifiées) que j’apprécie beaucoup et qui se trouvait sur le EP de Kery Doll (qui a fait partie de Pretty Boy Floyd) en 1984 sous le nom de « Too Good For Heaven » , rien d’exceptionnel mais qui me replonge encore plus dans mes années de jeunesse.

« Star Chaser » continue à nous régaler et l’album se termine (déjà ?) par une bonne reprise de Starz « So young so bad ».

Et bien mes amis, quel retour des Pretty Boy Floyd avec cet album qui est une vraie ode au glam/sleaze Rock !
Oui ce « Public enemies » est vraiment à la hauteur de nos attentes et le groupe peut être fier d’avoir enfin donné une digne suite à « Leather Boyz With Electric Toyz » !!

Prescription : A écouter du matin au soir sans modération !!
Et les fans de Blackrain, jetez-vous sur cet album 😉

8/10

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s